mercredi 13 janvier 2016

Vers où nous mène le Nouvel Ordre Mondial ?



Vous êtes conscients, j’en suis sûr, que tout s’accélère autour de nous, et que nous sommes entrés dans une période de perte de nos libertés dont la fin ne nous est pas annoncée de façon claire. Mais vous sentez que le pouvoir démocratique vous échappe. Le parti qui a réuni le plus grand nombre d’électeurs aux régionales n’a pas accès à la gouvernance d’une seule région. Quel que soit le sujet politique d’importance nationale sur notre avenir qui se présente, le référendum n’est même pas envisagé. L’immigration de peuplement, qui s’alimentait principalement par une différence de natalité entre la population d’origine et les arrivants récents, voit brusquement une accélération du flux migratoire sur l’Europe. C’est 6 à 8 millions de candidats à l’immigration qui s’apprêtent à arriver en 2016. Cet accroissement est directement lié aux actions de guerre auxquelles nous avons participé, depuis la Libye entre autres. Les différents verrous qui contenaient cette immigration ont sauté.

Croyez-vous que cela soit dû au simple hasard ? Vous seriez bien naïfs, tout cela fait partie d’une stratégie pensée et préparée à l’avance par les USA à laquelle nous nous associons. Mais derrière les puissances occidentales, il y a des puissances occultes qui guident ceux-ci et les USA en premier. J’ai, comme beaucoup, crû que lorsque l’on parlait de nouvel ordre mondial, cela voulait dire que le monde demandait que l’on mette un peu d’ordre dans un monde qui marchait à cloche-pied entre les pays riches et les pays pauvres, un projet sain pour l’avenir de l’humanité. J’ai compris que le NOM s’écrivait en majuscules et qu’il s’agissait d’un projet d’une autre ampleur dont le but n’était en rien angélique malgré l’annonce faite en 1990 par Bush père. Dans un discours il a annoncé « un Nouvel Ordre Mondial où les nations se rassemblent dans un but commun pour accomplir l’aspiration universelle de l’espèce humaine. La paix et la sécurité, la liberté et la régulation par les lois. » 

L’idée est évidemment bien antérieure. J’en veux pour preuve cette déclaration de Felix Frankfurter de la cour suprême de justice des USA en 1952 : « Les véritables dirigeants à Washington sont invisibles, et exercent leur pouvoir derrière la scène. » A la même époque Brock Chisholm, directeur général de l’OMS de 1948 à 1953, déclarait : « Pour le gouvernement mondial, il est nécessaire de supprimer de l’esprit des gens, leur loyauté aux traditions familiales, leur patriotisme, et leur religion. » Quand on pense que l’OMS a autorité sur les vaccinations, cela donne froid dans le dos. On se souvient de la grippe aviaire. En fait la commission des Nations-Unies, basée sur la gouvernance mondiale, a commencé à se rencontrer en 1992 durant 4 ans et l’automne dernier ils ont publié leur rapport final. Il est intitulé « Notre voisinage global ». C’est ainsi que dans la Constitution des Nations-Unies on peut lire : « L’âge des nations doit prendre fin. Les gouvernements des nations ont décidés de remettre leurs armes. » Mais on peut aussi trouver des déclarations plus inquiétantes encore, notamment celle de David Spangler : « Personne n’entrera dans le nouvel ordre mondial à moins qu’il ou elle s’engage à vénérer Lucifer. Personne n’entrera dans le nouvel âge à moins qu’il ne prenne part à une initiation Luciférienne » !

Qui est David Spangler ? C’est un philosophe mystique qui professe dans le monde anglo-saxon et qui est directeur de « Planetarium Initiative ». Son livre de référence a pour titre : « Révélation : La naissance du Nouvel Âge ». Ce personnage est très lié aux Nations-Unies. Une conférence de « Planetarium Initiative » a eu lieu, à l’initiative du Ministre des affaires Etrangères des Pays-Bas, les 2 et 3 novembre 2015 à la Haye… sur le climat avec des experts dont le nombre doit croître pour lutter contre les risques des changements climatiques sur l’environnement ! A croire que les dés étaient jetés avant la COP21. Mais d’autres personnages sont significatifs de l’orientation des Nations-Unies. Robert Muller est un chef de file du Nouvel Ordre Mondial luciférien et ancien sous-Secrétaire général des Nations-Unies. Il a d’ailleurs écrit : « Si le Christ revenait sur terre, sa première visite serait auprès de l’ONU pour voir si son rêve d’unité humaine et fraternité avait été exaucé ». Il est associé à la Lucis Trust, une organisation Nouvel Age qui est issue de la Lucis Publishing Company, appelée auparavant Lucifer Publishing Company. 

Il y a au moins de quoi se poser des questions ! Doit-on y croire ? La difficulté est que tout ceci parait si énorme qu’il dépasse notre entendement. Frantz Fanon dit ceci : « Parfois, les gens détiennent une croyance qui est extrêmement forte. Quand ils sont confrontés à une preuve, qui va à l’encontre de cette croyance, la nouvelle preuve ne peut pas être acceptée. Elle créerait un sentiment extrêmement désagréable, appelé dissonance cognitive. et parce qu’il est si important de protéger la croyance de base, ils rationalisent ignorent et nient tout ce qui ne cadre pas avec leur conviction initiale ». Alors sommes-nous dans l’affabulation et cela ne nous concerne pas ?

Alex Jones, réalisateur et acteur américain, résume dans un de ses films la mission sacrée de l’élite globaliste, je cite : « Avoir un système à deux classes, où la classe d’en bas est forcée de vivre comme des esclaves, dans de très petites villes,, cloisonnées, alors que l’élite jouit des terres, évolue en « super humains » grâce aux technologies implantables, vit éternellement, et visite l’univers. Ceci est la promesse faite aux membres du Nouvel Ordre Mondial et est le plan du groupe Bildergerg ».  Affabulation encore ? Selon Rockfeller, tout le monde aura une puce implantée qui contiendra son argent, il n’y aura plus d’argent liquide. C’est déjà en cours chez des employés aux USA. Oui mais nous en France, on est en dehors de toutes ces manigances. « On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer » (Discours de Sarkozy). « Alors jamais la nécessité d’un Nouvel Ordre International n’a paru aussi nécessaire autour de trois principes, que nous portons depuis des années, les socialistes mais pas seulement les socialistes, tous ceux qui ont une conception multilatérale de l’organisation du monde » (Discours de Hollande). Quels sont les moyens d’action de ce Nouvel Ordre Mondial ? On en reparlera dans un prochain article. 

Les peuples sont gouvernés par la tromperie, l’enfumage.

Mais une élite détient des énormes pouvoirs occultes 

Dont le but est le « reformage »  du monde

A leur profit en éliminant les inutiles ! 

Claude Trouvé
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon