lundi 18 janvier 2016

Etes-vous prêts à gober encore la désinformation ?



Je suis sûr que la plupart d’entre vous sont très méfiants par rapport aux informations que diffusent le gouvernement et la plupart des médias complices. Les journalistes sont sous la surveillance de l’Etat et des patrons des principaux médias. Ils sont aussi sous la bienveillance de l’Etat qui leur garantit les avantages acquis en matière de fiscalité et ce n’est pas rien. Ils sont passibles de mesures de rétorsion quand ils ne véhiculent pas la doxa étatique. J’en veux pour preuve ce présentateur de la météo télévisée qui a émis des doutes sur le réchauffement climatique et a été licencié. Ce n’est évidemment que la partie immergée de l’iceberg. Internet et les réseaux sociaux ont heureusement permis de lever de nombreux coins du voile. C’est pourquoi on verra se multiplier les contraintes sur les publications et les accès avec un verrouillage de plus en plus strict.

L’un des buts de ce blog est de lutter contre l’information unique et la pensée associée tant le bourrage de crânes et la restriction des libertés est à l’œuvre, pas seulement en France bien sûr. Les maîtres dans l’enfumage et le brouillage de pistes sont sans conteste les États-Unis qui ont fait de l’art du double, voire triple jeu, une des armes principales de la guerre pour la globalisation sous hégémonie américaine. Les fausses informations pour mener des actions guerrières ou punitives économiquement sont légions, ou même pour se glorifier de succès qui n’en sont pas. On va reprendre un certain nombre de « doutes » que j’ai publiés pour faire réfléchir et s’informer plus avant. 

Croyez-vous aux informations officielles sur les attentats et les assassinats organisés ? Vous croyez donc entre autres que le 11septembre 2001 une tour, éloignée de d’une centaine de mètres des deux tours touchées du World Trade Center, a pu s’effondrer sur elle-même alors que sa structure est métallique ? Croyez-vous à l’assassinat de Ben Laden dans une rocambolesque équipée où un individu est tué sans coup férir et rapidement immergé sans respect pour les coutumes musulmanes et sans que personne d’autre que les militaires aient pu vérifier son identité ? N’aurait-il pas été normal qu’il soit fait prisonnier et jugé ? Le Président en a tiré une grande gloire sans coup férir mais des informations fiables laissent entendre qu’il était mort avant de mort naturelle dans un hôpital d’Arabie Saoudite.

Croyez-vous que la guerre de Libye a été déclenchée pour éviter un massacre à Benghazi alors que l’on apprend que bien d’autres raisons dont celle du remplacement du dollar par une monnaie africaine était prévue par Kadhafi ? Croyez-vous que son massacre honteux n’est dû qu’à la haine de ses opposants et que nous sommes arrivés trop tard pour le sauver ? Il savait beaucoup trop de choses. En tous cas le chaos est mis en Libye et l’EI peut s’y installer sans que cela ne déclenche, de la part des occidentaux, le même empressement que pour supprimer Kadhafi. D’ailleurs au passage vous remarquerez qu’à part Saddam Hussein, les présidents et les auteurs d’assassinats politiques meurent tous. Pourtant chacun sait combien il est précieux de les faire parler.

Croyez-vous que les différentes communautés en Syrie vivaient dans la terreur ? Ce n’est pas le message que délivrent les personnes qui y ont vécu et les représentants des chrétiens. Croyez-vous que nous sommes là-bas pour la démocratie et éviter des massacres ? Si c’était vraiment le cas, c’est raté. Croyez-vous que c’est la population de Kiev qui a destitué le président Ianoukovytch ? On sait maintenant qu’Israël, la Pologne, la CIA, le MI6 ont drivés les commandos nazis quiont tiré sur la foule et les occidentaux ont fait un coup d’État en s’asseyant sur la Constitution ukrainienne. Croyez-vous que Ramadi en Irak a été libérée après d’âpres combats comme l’a toujours fait l’EI ? Non Ramadi était presque vide et des hélicoptères américains avaient aidé à l’évacuation des officiers de l’EI et des blessés. Cela permet d’inonder les médias de communiqués de victoire sur l’EI. Croyez-vous que le plan d’austérité imposé à la Grèce a pour but de sortir ce pays de la faillite ou tout simplement un dépouillement de patrimoine, de son patrimoine et l’accaparement des zones pétrolières découvertes sur son espace maritime ? Etc. 

Mais rassurez-vous François Hollande est un excellent "enfumeur" de son peuple et vassal complaisant des USA. Je passe sur les informations sur le 13 janvier dont j’ai déjà parlé précédemment mais qui laissent les plus grands doutes sur la vérité officielle. Croyez-vous que la décroissance du chômage est pour demain ? C’était déjà prévu en 2013 par le Pinocchio Michel Sapin. Sentez-vous monter en vous les frémissements de la croissance selon le même et notre sémillant Premier Ministre ? Croyez-vous un seul instant que la somme des impôts et taxes que vous payez vont diminuer ? Parlez-en aux responsables territoriaux ? Pensez-vous que votre facture d’électricité va diminuer avec l’arrivée des énergies renouvelables ? Non elle aura doublé dans peu d’années comme en Allemagne et au Danemark, les chantres des énergies renouvelables. Croyez-vous au réchauffement climatique et au consensus de la communauté scientifique ? Si oui alors je vous conseille de lire le rapport complet du Giec et non pas le document transmis aux Etats par les rédacteurs qu’ils ont délégués. Vous constaterez que les « scientifiques » sont beaucoup moins sûrs de cela et que la marge d’erreur est telle que l’on ne peut rien prévoir.


Croyez-vous à tout ce que l’on nous raconte sur la véritable lutte contre Al Qaïda et l’EI ? Croyez-vous que l’insécurité et les flux migratoires n’ont rien de prémédité ? Croyez-vous, qu’alors que le budget 2016 est fait et adressé à Bruxelles, François Hollande peut lancer le 17 janvier un nouveau plan d’action crédible ? Pensez-vous que la formation de 500.000 chômeurs de plus, soit le doublement, puisse être mise en œuvre cette année ? De la « com » tout simplement. Croyez-vous que le discours de Juppé sur le catastrophisme de la sortie de l’euro, comme un postulat qui ne demande aucune démonstration, est une position tenable ? Alors ceci veut dire que le Prix Nobel d’économie de 2010, le Professeur Pissarides, qui était et qui n’est plus un fervent de l’euro au vu des résultats est un âne ! Il déclare : « Les politiques poursuivies aujourd’hui pour sauver l’euro sont en train de coûter des emplois à l’Europe, elles créent une génération perdue. Ce n’est pas ce qu’avaient promis les pères fondateurs. » Etc.

Une démocratie ne peut marcher avec un peuple désinformé. 

Seule alors une avancée vers la dictature permet l’action 

Plus on nous enfume, plus les libertés s’évanouissent ! 

Il est de notre sauvegarde de rester les yeux 

Grands ouverts et l’esprit critique ! 

Claude Trouvé 
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon