dimanche 29 novembre 2015

Attentats : Hollande piégé et nous avec ! (2ème partie)



Les soupçons sur les véritables commanditaires des attentats ne veulent être levés pas plus que la version officielle ne peut être démentie. Ceci est vrai pour tous les attentats ou mensonges qui ont marqué l’histoire récente. Certains sont dévoilés comme l’affaire du Rainbow Warrior sous Mitterrand ou comme l’affaire des armes chimiques contre Saddam Hussein. D’autres sont dévoilées mais non crues comme l’utilisation des gaz par le régime syrien dont l’émissaire de l’ONU a reconnu que tous les témoignages et vérifications sur place ont montré que c’est l’Armée syrienne libre qui en était l’auteur. Les politiques occidentaux continuent à perpétrer une version officielle différente. De même que l’on parle des 250.000 morts assassinés par Bachar Al-Assad en englobant les centaines d’exécutions sommaires réels avec les centaines de milliers de morts de la guerre civile que nous avons soutenue.

Cette stratégie masquée de la guerre cache toujours les véritables buts. Même la destruction des tours du World Trade Center n’échappent pas à des soupçons graves. Elle a permis à Bush de justifier la guerre en Irak auprès d’une population auparavant hostile. Il ne faisait que répéter l’opération des prématurés tués dans un hôpital koweitien par Saddam Hussein lors de l’invasion de ce pays. Une jeune fille de 16 ans , soi-disant infirmière de l’hôpital avait authentifié ce crime. Elle s’est avérée être la fille de l’ambassadeur du Koweit aux Etats-Unis. Cette « supercherie », dite « opération des couveuses », fut révélée dans les documents déclassifiés du Pentagone et n’était qu’une opération pétrole. La supercherie a soulevé l’indignation du peuple américain et justifié l’opération militaire. Toutes ces opérations qui ont continué avec les « printemps » arabes se déclinent toujours avec une opération sous faux-drapeau soulevant la peur et l’indignation du peuple. Pour ceux que le démontage de cette stratégie intéresse et qui ont plus d’un heure à perdre, je leur conseille de regarder la vidéo du professeur suisse Daniele Ganser, un des rares spécialistes historiens de cette question : https://youtu.be/uz4NaV50wh0 

Que constatons-nous après les attentats ? Une levée dite patriotique, une soif de guerre et de massacre, une croisade de l’occident contre ces terroristes diaboliques… pure création des occidentaux sur fond de guerre religieuse. Cameron veut intervenir, Hollande se permet de l’y pousser. Il envoie un porte-avion pour intensifier les frappes. Obama laisse faire et n’en fait pas plus que de souffler sur les braises tout en continuant à alimenter le chaos au Moyen-Orient comme le font Israël et la Turquie. Ces deux derniers ont de bonnes raisons de jouer un double jeu, l’officiel et l’officieux. Et nous ? Hollande sait désormais qu’il est utilisé par les USA et l’homme de synthèse tente une ouverture vers Poutine dans une stratégie à double détente qui ne trompe personne, ni Obama ni Poutine en tous cas. Ce jeu d’équilibriste est dangereux et la destruction de notre pays dans un conflit généralisé n’en sera que plus probable. Nous n’avions rien à faire ni en Syrie, ni en Irak, pas plus qu’en Libye et que dans beaucoup d’autres endroits du monde. Nous ne sommes plus un vecteur de paix, comme on nous le faisait croire avec la création de l’UE, mais un vecteur de guerre.

Il est dramatique pour notre pays que la stratégie masquée de guerre sous faux-semblant et terreur ne soit démasquée que des dizaines d’années plus tard au mieux. Les versions officielles sont encore, malgré la désaffection grandissante envers les politiques, toujours crues. Les mensonges politiques et les médias aux ordres qui nous abreuvent d’images cruelles de l’instant, font céder le pays à des aventures mortifères pouvant le conduire à sa destruction totale. La Russie est redevenue l’ennemi à abattre pour l’hégémonie américaine et tous les moyens sont et seront utilisés. Les USA et les israéliens sont ceux qui tirent profit de notre engagement au Moyen-Orient, ne l’oublions pas. Ouvrons les yeux et ne laissons pas partir nos libertés pour une canalisation vers des objectifs étrangers qui n’ont rien à voir avec le Bien pour notre pays mais nous entraîne dans une spirale que nous ne maîtriserons plus. 

Mais, me direz-vous, ces attentats sont prouvés avoir été exécutés par des islamistes radicalisés. Etaient-ils réellement des musulmans radicalisés ? Ecoutons encore l’Imran Nazar Hosein : « [En ce qui concerne les attentats terroristes], il ne doit certainement pas y avoir pénurie de jeunes en colère pouvant être achetés avec des dollars et des euros et qui ne seraient que trop heureux de mettre un terme à leur vie dans la fournaise lucrative. » Il y a par contre une grande collaboration entre les services secrets étasuniens, israéliens, britanniques, turcs, français et allemands. Aucun grand évènement ne leur échappe et ils en commanditent la plupart. Comment expliquer autrement que les responsables juifs français aient été prévenus le vendredi matin 11 novembre de l’imminence de l’attentat… ?

Sachez que désormais la télévision et ses nouvelles ne seront plus qu’une illusion aux mains de quelques puissances financières et que les réseaux sociaux verront de plus en plus de coupes de censure voire d’interdiction du net. C’est maintenant qu’il faut en prendre conscience. Bachar et sa Syrie ainsi que l’Ukraine sont les deux terrains d’affrontements choisis par le clan atlantiste sous la direction américaine du complexe militaro-industriel et financier, la Cabale qui veut le Nouvel Ordre Mondial hégémonique. Ce clan mène vers une guerre en y incluant de plus en plus les alliés des USA. Deux armées puissances s’affrontent. D’un côté trois partenaires connus Syrie, Iran et Chine, de l’autre le camp occidental aidé par des pays faux-drapeaux, les pays du golfe, la Turquie et le principal, Israël. Les moyens utilisés sont le chaos et la terreur qui déstabilisent les peuples et engendrent la peur. Les uns après les autres les pays européens seront eux-aussi cocufiés, en proie au désordre et affaiblis par une guerre qui n’est pas la leur. Seuls les peuples peuvent désormais se sauver par eux-mêmes, la machine infernale est en route. 

Au lieu de glisser sur la pente suicidaire de la guerre

Le peuple français doit désormais se faire écouter 

Comme celui de la raison diplomatique

Et lutter… pour la paix ! 

Claude Trouvé  
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon 
Commandant de Réserve dans le Service d’État-major