jeudi 4 février 2016

Lançons la guerre contre l’UE, l’OTAN et l’euro !



L’État soit ne contrôle plus rien soit il joue une partition d’enfumage dictée par les puissances occultes qui veulent prendre la direction du monde. Vous croyez que cette prise en main de l’État est une lubie de complotistes ? Non, mais sûrement beaucoup d’entre nous ont l’excuse de subir en permanence une désinformation et une propagande par les politiques de la pensée unique et les principaux médias. Savez-vous que le patron juif de BFM TV a un poids considérable sur le Président de la République ? Or que ce soit en France ou aux États-Unis, on ne peut accéder au pouvoir sans ces médias liés aux puissances de l’argent. En tous cas les français constatent que l’affaire de la déchéance de nationalité signe une désagrégation et une errance du pouvoir, prémonitoire d’une fin de règne. L’effet des attentats, si heureusement intervenus pour la popularité du Président, est terminé. J’ose espérer que les renseignements que l’on lit un peu partout sur internet n’impliquent pas l’Etat dans un horrible massacre tant certaines informations sont troublantes, plausibles et recoupées.

Mais je vous renvoie à un décret des Nations-Unies de 1992 qui va vous éclairer sur le but final : « L’âge des nations doit prendre fin ! Les souverainetés des gouvernements doivent être amenés sous un seul gouvernement auquel ils doivent abandonner leurs armes ! » Ce texte clair, net, mérite quelques commentaires. Réfléchissons un instant. Pour qu’une nation disparaisse, il faut soit que plus personne ne la dirige soit que celui qui la dirige soit l’artisan du but à atteindre. Pour le Président français  nous ne sommes pas dans le cas d’un « soit soit » mais dans celui d’un « et ». Le Président est sans doute le vassal le plus zélé de la puissance dominante qui représente les intérêts de la Cabale de l’argent, mais son mandat donne des résultats si désastreux qu’ils incitent le peuple à se tourner vers des institutions plus solides, plus difficiles à juger, donc plus acceptables. Les plus proches au-delà de l’État, ce sont l’OTAN, l’UE, l’euro. Malheureusement il s’agit de trois constructions voulues par une puissance étrangère hégémonique, elle-même téléguidée par les plus grands puissances financières du monde occidental, une véritable Cabale manipulant une idéologie destructrice des nations et d’élimination des ¾ de la population mondiale. 

Ceux-ci agissent dans l’ombre mais tiennent les médias. « Nous sommes reconnaissants au New-York Times, Washington Post, Time magasine et à plusieurs autres, dont les directeurs ont assisté à nos réunions et ont respecté leurs promesses de discrétion pendant près de quarante ans. Il aurait été impossible pour nous de développer nos plans pour le monde, si nous avions été soumis à la lumière de la publicité durant ces années » (David Rockefeller). Ce plan est donc en œuvre depuis longtemps et les promoteurs travaillent dans le secret. D’ailleurs Sarkozy et Hollande l’ont évoqué l’un et l’autre dans des discours que j’ai déjà cités.

L’État français se délite, la popularité du Président retombe au plus bas sauf… si un nouvel attentat arrivant au début de la campagne présidentielle vient redorer sa cote ou celle d’un de ses ministres, candidat de substitution. Les français croient encore que Juppé va pouvoir rassembler suffisamment de voix pour gagner. Il faut leur dire qu’il ne pourra pas faire autrement que d’œuvrer pour le but final écrit dans le décret des Nations-Unies, il l’a promis au groupe Bilderberg qui a adoubé sa candidature, comme celle de Fillon. Marine Le Pen ne pourra pas gagner sans mettre de l’eau dans son vin, à propos de l’OTAN, de l’UE et de l’euro, ce qu’elle commence déjà à faire. Ceux qui la bloqueront ont l’argent nécessaire pour mettre à mal n’importe quel pays. G. Sorros a forcé le Royaume-Uni à dévaluer, et s’attaque désormais au yuan. La Fed est aux mains des plus grands banquiers et elle fait la pluie et le beau temps sur les marchés. 

Plusieurs groupes dirigent le monde (Bilderberg, Trilaterale, CFR, Skull and Bones, Franc-Maçonnerie, etc.). L’ensemble est infiltré par les quelques grandes familles dont les Rothschild et les Rockefeller. Le Council on Foreign relations (CFR) est un Think tank qui a une importance très grande sur les actions à entreprendre. Il a écrit notamment : « Les Etats-Unis doivent être forcés à s’abandonner à l’autorité de la Banque Mondiale afin de progresser vers le Nouvel Ordre Mondial ». Le peuple français est pris dans un étau dont il ne peut sortir qu’en se rebellant comme l’ont fait les islandais. Il faut donc regarder les évènements avec un autre regard que celui que l’on nous présente.

Prenons le cas des armes aux États-Unis. Les français sont horrifiés, à juste raison, par les multiples attentats visant d’ailleurs la plupart du temps des lieux d’enseignement. Est-ce un hasard, une morbidité sordide des meurtriers ? Rien de cela ne tient la route car le hasard ne fait pas sortir une dizaine de fois le même numéro à la roulette, la probabilité est infime. Ceci est probablement voulu. Mais pourquoi, bon sang ? Parce que le port d’armes autorisé par la Constitution américaine avait pour but de permettre au peuple de prendre les armes contre une dérive dictatoriale d’un gouvernement des USA ! Un peuple sans armes est sans moyen de s’opposer à une dictature ou à un gouvernement démocratique glissant vers une restriction inacceptable des libertés. Le travail de sape de l’opinion américaine pour retirer les armes aux citoyens ainsi que le Patriot Act va dans le sens de la mise sans défense du peuple américain.


« Je planifie de retirer les armes à tous les citoyens américains et de vous les remettre (à la milice) » Bill Clinton 1994. Savez-vous que l’Allemagne a été le premier pays européen en 1935 à obliger les citoyens à faire enregistrer leurs armes sur demande… d’Adolf Hitler ! « Nos rues seront plus sécurisées, notre police plus efficace, et le monde entier suivra notre exemple ». Je vous demande de penser à la dérive de notre pays vers les mesures sécuritaires et les restrictions de libertés. Nous avançons de plus en plus vite vers le but recherché, l’annihilation de toute résistance du peuple. La vassalité de nos dirigeants, la captation des forces militaires indépendantes dans l’OTAN, la disparition des nations dans un ensemble éloigné le plus possible de la démocratie et la maîtrise de la monnaie sont les leviers actionnés pour arriver au but final. « Laissez-moi émettre et contrôler la monnaie et je me « fous » de ceux qui font les lois » Baron Nathan Rothschild. Pas convaincu ? 

« Nous devons agir aussi rapidement que possible vers un seul gouvernement mondial, une seule religion, un seul chef mondial » Robert Miller ex-assistant secrétaire aux Nations-Unies, maintenant président de l’université de la paix au Costa-Rica.
 
Aucun politique présent ou prévisible aux prochaines élections n’échappera aux tenants du Nouvel Ordre Mondial, que proclame Attali après avoir mis au gouvernement son poulain Macron issu de la Banque Rothschild comme par hasard. Il appartient au peuple seul de se révolter comme commence à le faire certains peuples européens avec la manifestation des patriotes le 6 février à travers toute l’Europe. Sortir de l’UE, de l’OTAN et de l’euro, n’est-ce pas aller de Charybde en Scylla ? Nous en reparlerons mais ce qui est sûr c’est que ne pas le faire est le pire. 

Il n’y a pas d’avenir pour une nation qui se laisse mourir.

Les chemins qui mènent à la victoire des  peuples

Sont tous pavés d’épreuves que seuls 

Les courageux et les désespérés

Peuvent emprunter ! 

Claude Trouvé
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon