samedi 13 février 2016

La peur croissante du changement et de l’avenir plombent la France (2ème partie)



L’aspect économique de la politique française n’échappe pas à la même couardise (ou plus probablement au même suivisme du Nouvel Ordre Mondial) que la politique étrangère. Si je reparle du NOM, c’est que Sarkozy et Hollande y ont fait allusion d’une façon claire dans leurs discours sans que cela soit bien entendu par l’opinion publique. Celle-ci n’en a pas mesuré la portée et a eu tendance à oublier ces propos. Ils sont pourtant fondamentaux pour comprendre ce qui meut la politique française, européenne et occidentale. Ils sous-tendent une mainmise de lobbies économiques, financiers et bancaires sur la politique des Etats-Unis. Ce pays, ayant été jusqu’à peu la première puissance économique et bancaire en liaison étroite avec la City, et étant toujours la première puissance militaire avec un budget énorme par rapport aux autre pays, développe une politique d’hégémonie mondiale. C’est la raison pour laquelle, c’est elle qui déclenche les guerres et y associe des puissances vassales de façon à étendre sa puissance sur tous les pays qui pourraient contester son action et ne pas se soumettre. Le but est le contrôle des ressources énergétiques et humaines permettant aux puissances de l’argent de tirer les profits maxima tout en réduisant au strict nécessaire le nombre d’humains.

Je n’invente rien. Ceci est inscrit dans le marbre ou plus précisément sur un monument de granit bleu. Posées tranquillement dans le comté d’Elberton, les Guidestones vont probablement gagner en signification dans les années qui viennent. Un court message est inscrit au sommet de la structure dans le script de quatre langues : babylonien, grec classique, sanskrit, et hiéroglyphes égyptiens. Il est important de noter que ces quatre dernières langues anciennes sont d’une grande importance dans les enseignements des écoles de mystère occultes, comme les francs-maçons et les Rose-Croix. Dix commandements y sont inscrits pour un nouvel âge de raison : 

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500 000 000 individus en perpétuel équilibre avec la nature.
2. Guider la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité.
3. Unir l’humanité avec une nouvelle langue mondiale.
4. Traiter de la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses avec modération.
5. Protéger les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables.
6. Laisser toutes les nations régler leurs problèmes externes et internes devant un tribunal mondial.
7. Éviter les lois et les fonctionnaires inutiles.
8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux.
9. Faire primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini10. Ne pas être un cancer sur la terre, laisser une place à la nature.

Le premier commandement est parfaitement repris par Bill Gates, un des apôtres du réchauffement climatique, qui énonce cyniquement que la disparition du CO2 d’origine humaine ne peut être réalisée qu’avec la disparition de l’humanité ou tout au moins par sa réduction au minimum nécessaire. Le deuxième commandement est aussi représentatif de la direction prise dans les actions transgéniques, le transhumanisme et l’eugénisme. Les troisième et quatrième commandement sont la volonté de création d’une humanité sans relief, uniforme, apathique et soumise. Le sixième commandement est appliqué dans le Traité Transatlantique de libre-échange. Le TAFTA prévoit qu’un tribunal privé pourra juger les nations en cas de conflit économique. Le septième commandement ne fait que montrer que seules les forces productives ont réellement le droit d’exister. Les deux derniers sont comme des coups de brosse à reluire.

Vous comprendrez que nous ne nous éloignons pas du sujet et de la France. L’UE n’a pu naître qu’avec la volonté et l’aide américaine par son émissaire payé Jean Monnet. Elle s’est définie comme une alliance sans but de puissance conquérante donc militaire en confiant sa défense aux États-Unis. De co-acteur dans ce domaine, la France s’est vassalisée en entrant dans l’OTAN par la grande porte et non plus sur un strapontin gaullien. L’implantation de plus en plus grande des moyens de l’OTAN sur le territoire européen, grâce à une propagande sur le danger russe, et la signature du TAFTA ne sont que la continuation de la mainmise américaine sur le destin européen. L’Allemagne est considérée comme le partenaire privilégié des USA tant que son envie d’hégémonie ne vient pas contrarier la stratégie hégémonique américaine. Derrière la machine allemande, la France joue le rôle du tandem qui approvisionne son commerce extérieur. La France est aussi le pion à tout faire que poussent les États-Unis dans les conflits et les sales besognes comme en Ukraine et en Iran lui permettant de garder le beau rôle. 

La France est prise dans un carcan, celui d’une politique d’austérité allemande et une vassalisation à une puissance étrangère dont les intérêts s’éloignent de plus en plus des nôtres. Suivre l’hégémonie américaine ne nous rapporte que des miettes mais une quantité de miasmes pouvant être mortels. Les BRICS, avec leurs grands leaders actuels que sont la Chine et la Russie, proposent une vision multipolaire du monde qui vient percuter la vision unipolaire des USA. La France ne joue plus son rôle historique de médiateur entre deux conceptions opposées, elle est scotchée à la vision unipolaire pour le meilleur et pour le pire plus certainement. Mais tout cela n’est que la résultante d’un grand projet, celui du NOM dont la réelle ambition est de donner la toute-puissance sur le monde à un groupe très restreint d’individus dont la puissance financière ne fait que croître au dépend des « masses laborieuses » expression qui reprend tout son sens. En effet seuls les serfs utiles auront droit de vie in fine.

La France peut théoriquement sortir de ce carcan en brandissant sa volonté de ne pas succomber à l’UE, à l’OTAN et à l’euro. Malheureusement toute la propagande que nous subissons sur la nécessité de ne rien faire pour éviter « la catastrophe » de la part des partis qui nous gouvernent depuis quarante ans laisse encore des traces solides dans l’opinion publique. Pourtant PS et LR ne peuvent fournir un candidat pour les présidentielles qui donne la moindre chance de sortir du carcan qui détruit l’esprit national, notre identité par l’arrivée massive d’une autre civilisation, et précipite notre pays vers une situation économique et sociale à la grecque. Ce n’est donc qu’un grand sursaut national qui peut nous sortir du destin que nous promet le NOM de Jacques Attali qui est derrière toute la politique américaine et de l’économie occidentale voire mondiale. C’est ce grand débat qui s’impose, tout le reste n’est que roupie de sansonnet et enfumage. 

C’est à notre peuple de comprendre qu’aujourd’hui

La France est entrée en réel danger de mort. 

Seule l’union patriotique de son peuple

Peut lui redonner le goût de vivre ! 

Claude Trouvé
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon