lundi 23 février 2015

L’Empire du chaos ou le chaos en pire ! (2ème partie)

Dans la première partie de l’article nous avons vu les forces en présence et surtout les objectifs visés par les protagonistes. Il faut toutefois insister sur le rôle d’Israël, tenu à bouts de bras par les USA et la diaspora juive. Son rôle, tant dans les évènements en Ukraine que ceux dans le Moyen-Orient, est primordial. La CIA américaine et le Mossad israélien travaillent de concert et font appel au MI6 britannique et aux services secrets français à l’occasion. Il est prouvé et avoué par les américains que le « printemps de Kiev » n’aurait jamais abouti à la destitution du président, son remplacement par un homme aux mains des USA sans la préparation d’un coup d’Etat. La CIA, le MI6, le Mossad et des ONG ont œuvré. Des groupes néo-nazis ont fait couler le sang pour rendre l’opération indispensable aux yeux du monde.

Mais l’activité d’Israël ne se limite pas là. La rapide émergence de l’Etat Islamique, que l’on nomme Daesh pour accentuer son caractère terroriste, est une idée israélienne. Elle est au départ une mascarade dont le but est la sécurité d’Israël pour qui les ennemis sont la Syrie, l’Iran et le Hezbollah libanais comme l’a révélé le Général Wesley Clark, l’ancien dirigeant du Commandement Européen des États-Unis qui comprend toutes les activités militaires américaines dans les 89 pays et territoires en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient et l’ancien Commandant suprême des alliés en Europe (SACEUR), ce qui lui accordait le commandement total des forces militaires de l’OTAN en Europe de 1997 à 2001.

L’idée convient parfaitement à la stratégie du chaos des Etats-Unis et à la guerre sunnites-chiites dans laquelle on retrouve l’Arabie Saoudite et le Qatar d’une part et la Syrie et l’Iran d’autre part. Il s’ensuit une fausse guerre où l’on croit voir d’une part un Etat islamique honni et sanguinaire et d’autre part 19 pays coalisés qui veulent sa destruction. Personne ne s’étonne qu’un petit état à génération spontanée puisse tenir tête à la puissance militaire occidentale et au-delà ! La raison en est simple, c’est que Daesh est maintenu pour servir de couverture à des actions sur la Syrie et le Hezbollah. Les frappes ne touchent pas les troupes de Daesh mais des objectifs tout-à-fait réparables en Irak. Ils touchent par contre les forces et les infrastructures syriennes. Daesh a été armé en Syrie par les américains et des mercenaires formés en Libye. On lui laisse intact le pétrole que chacun s’arrache à bas prix pour qu’il dispose d’argent.

Il s’agit de maintenir un chaos, une partition de l’Irak et de la Syrie en plusieurs états manipulables. Ceci permet de faire main basse sur les ressources gazières et pétrolières, non que les USA en aient besoin puisqu’ils deviennent autosuffisants avec le gaz de schiste et ont rempli leurs moyens de stockage, mais il faut en priver les autres. Deux états s’opposent à ce plan, la Russie d’abord, qui soutient le régime syrien, et l’Iran. L’Iran s’oppose de front à Israël et pense que le Moyen-Orient ne peut s’apaiser qu’avec la disparition d’Israël. L’Iran veut remettre de l’ordre, les USA veulent le chaos. On retrouve bien là l’opposition de deux mondes, l’américain unipolaire et le monde multipolaire des BRICS et des pays en voie d’association. 

La guerre contre le Daesh est une mascarade israélo-américaine dans laquelle nous jouons le rôle de laquais avec comme retombée immédiate l’arrivée du chaos sur notre propre territoire. Ne nous y trompons pas les USA ne souhaitent nullement avoir une France forte. Ils veulent la soumission d’un glacis européen à utilisation économique et militaire. La stratégie du chaos s’applique aussi à notre pays. La propagande bat son plein pour nous diaboliser la Russie, coupable de la guerre en Ukraine, et le Daesh, coupable d’actions humainement horribles. Ces dernières sont même truquées comme l’exposition de Peshmergas dans des cages ou l’assassinat de coptes comme vient de le révéler une presse indépendante. Le Daesh continue d’être armé à partir du matériel militaire fourni aux forces de libération de la Syrie, comme les camions Toyota flambants neufs passant sans encombre de la Syrie en Irak en juin.

L’application de la théorie du chaos ne s’arrête pas au Moyen-Orient et à l’Ukraine, elle touche aussi l’Afrique. Il est clair que la Libye est tombée aux mains des djihadistes. C’est devenu une base de départ pour le pourrissement de l’Afrique et un lieu de formation et d’armement des combattants. Tout ceci fait partie du plan stratégique américain auquel nous nous sommes associés en éliminant Kadhafi devenu non manipulable dans un pays qui commençait à rayonner sur l’Afrique. Al Qaida et Boko Haram se chargent de répandre le chaos dans l’Afrique : Tchad, Cameroun, Niger, Mali, Nigéria, etc. Le Président du Soudan, Omar el-Béchir, a déclaré dans une interview exclusive accordée à Euronews que la CIA américaine et le Mossad israélien étaient derrière l’Etat Islamique et Boko Haram ! 

Nous sommes donc plongés dans des conflits alimentés pour créer un chaos permanent et de plus en plus élargi. Les pays doivent tomber successivement comme des fruits mûrs. L’Ukraine doit ouvrir son territoire à l’OTAN, son économie au Traité transatlantique de libre-échange et ses riches terres aux grandes compagnies américaines vendant les semences et les OGM. Le Moyen-Orient doit exclure toute vente de gaz et de pétrole en dehors de la zone d’influence américaine. L’Afrique doit se soumettre progressivement et repousser la Chine qui s’y est implantée. Les régimes forts comme l’Algérie ou riches de leur pétrole comme le Nigéria devront aussi passer sous la stratégie du chaos. Les moyens sont militaires et s’appuient sur le travail des services secrets et des ONG subventionnées pour créer les soulèvements internes et les soutenir au nom… de la démocratie et des Droits de l’Homme ! Par ailleurs une propagande de temps de guerre enfume tous les pays occidentaux dont le peuple américain lui-même. Le Nouvel Ordre Mondial doit être américain ! 

Rien n’est gagné pour les USA dont le talon d’Achille est le dollar 

Mais de grandes catastrophes nous menacent désormais

Dont la guerre globalisée et l’appauvrissement… 

Généralisé dans l’emprise américaine ! 

Claude Trouvé 
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon