dimanche 11 janvier 2015

La France en deuil pleure sur son inconscience



Ce dimanche est du au recueillement dans un grand élan de sympathie envers ceux qui sont morts de la bêtise humaine et envers leurs proches. Marianne pleure sur cette humanité qui s’autodétruit pour des valeurs non partagées et une motivation de prééminence qui n’est que celle d’une espèce animale entre ses congénères. L’homme redécouvre qu’il est toujours ramené vers le stade de la bête humaine. Rien n’a changé depuis des millénaires, les civilisations se sont succédé en appliquant des vernis qui sautent en permanence. La planète n’est encore aujourd’hui que guerres, conflits, massacres et génocides. Les peuples, les ethnies et les religions s’affrontent. 1% de la population mondiale régit les zones de conflits et a même la prétention de définir le nombre d’habitants de la terre ayant encore le droit d’exister. 


A ce sentiment de compassion se mêle celui de l’horreur et celui du gâchis que nous devons à nos gouvernants et à une élite intellectuelle angélique et faussement humaniste. Dans ces défilés partout en France, malgré une foule immense, l’hypocrisie va ternir et soulever indignation, dégoût et infinie tristesse. Ces quelques images montrent combien il y a peu à espérer de ceux qui nous gouvernent. La Franc-Maçonnerie qui inspire ces trois responsables n’amène aucun espoir de vérité du langage et de l’action. Ce ne sont que des arrivistes qui cachent leur jeu ou profitent du pouvoir pour mener leur combat. Ils n’ont rien compris ou ne veulent rien voir. Ils n’inspirent que le dégoût devant la tromperie organisée des citoyens derrière l’esprit de justice, d’égalité, de liberté, sans cesse martelé.


Il y a pourtant à voir et à écouter dans cette vidéo pour comprendre qu’une civilisation est en marche contre la nôtre. Elle n’est pas acceptée par tous ceux qui y sont attachés par leurs racines mais ils risquent fort d’être submergés par la vague de ceux qui tirent les ficelles. Je vous convie à écouter cette vidéo qui montre toute la force du discours des prédicateurs devant une foule qui comprend notre langue. L’argumentation est charpentée, elle n’élude aucun aspect et entraîne même notre adhésion sur l’observation du délitement de notre société. Non l’unité nationale n’est déjà plus et des forces étrangères mènent un combat sur notre propre sol et sur des français naturalisés ou non. C’est parce que l’on comprend la force du discours que l’on mesure l’inconscience et la duplicité de nos élites. 

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir et quand on connaît l’origine de la maladie, on est déjà à moitié guéri. C’est le constat que nous devons faire aujourd’hui car si des jeunes et des prisonniers ont manifesté leur fierté de ces crimes, il y a chez nous et dans beaucoup de pays musulmans des êtres humains qui rejettent le fondamentalisme conduisant à une application radicale de la charia et trouvent dans la civilisation occidentale une meilleure raison de vivre. Je vous convie à vous reporter à ce texte prémonitoire paru dans Marianne le 12 octobre 2014

http://www.marianne.net/Lettre-ouverte-au-monde-musulman_a241765.html


C’est avec eux que nous pouvons éviter la guerre civile et réussir l’unité du pays en éradiquant ou en assimilant ceux qui veulent la détruire. Alors dépouillée de l’angélisme et mobilisée, la France a encore une chance de ne pas devenir le premier pays musulman d’Europe où l’Etat et la charia se confondent pour soumettre notre peuple. 

Marianne pleure aujourd’hui sur ceux qui n’ont

Que des larmes de crocodile et nous dit 

La France n’est jamais morte debout 

Que ceux qui m’aiment me suivent ! 

Claude Trouvé
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon