dimanche 15 juin 2014

L’extinction de la civilisation française et européenne ?



Nous assistons sans vraiment en prendre conscience à un véritable suicide de civilisation en France et plus encore dans l’Europe entière. La raison principale est que ce phénomène est lent au regard de la durée d’une génération. Alors il faut se poser ces trois questions pour matérialiser cette évolution. Souhaitons-vous que notre petite-fille ou arrière-petite-fille porte la burqa ? Acceptez-vous que les français indigènes soient en minorité dans quelques décennies ? Acceptez-vous que, d’en à peu près un siècle, la race blanche disparaisse pour une population métissée ?

Si vous avez répondu oui à ces trois questions, ne lisez pas plus loin cet article, car vos souhaits seront exaucés. Sinon vous aimeriez peut-être savoir pourquoi il en sera ainsi ? On manie tellement facilement la peur de nos jours pour frapper les esprits que l’on doit tout mettre en doute pour essayer de lever un voile de la vérité. Il est temps de prendre conscience que l’immigration de peuplement des musulmans n’est ni amicale ni dotée d’une volonté d’assimilation dans les jeunes générations. Ces dernières sont sensibles aux messages leur parvenant de l’extrémisme musulman, que ce soit Mohammed Merah, Mehdi Nemmouche ou les musulmans en Centrafrique et au Mali, moudjahidines affiliés à Al-Qaïda, dont le message de paix, d’amour et de tolérance est le suivant : « À nos loups solitaires en France, exécutez la tête de l’athéisme et de la criminalité. Terrorisez son maudit gouvernement, faites les exploser et faites leur vivre l’horreur ». 

N’est-ce que le langage d’excités ? Non, c’est une constante de l’islamisation du monde comme l’annonce le discours de Boumedienne en 1974 à l’ONU : «Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour faire irruption dans l’hémisphère nord. Et certainement pas en amis. Car ils y feront irruption pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant de leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous offrira la victoire». C’est aussi la prédiction de Kadhafi, d’Erdogan et d’Arafat même si le porte-parole occidental des Frères Musulmans, Tariq Ramadan, se fait l’apôtre de la possible intégration de l’Islam dans nos démocraties tout en vantant la supériorité du Coran sur toutes les lois des États lorsqu’il se trouve en pays musulman. 

En France la parole qui touche à la religion musulmane tombe rapidement sous l’accusation de racisme. On a tellement peur d’aborder ce sujet que les statistiques sur les religions sont interdites. On peut néanmoins par recoupement et grâce à des statistiques européennes construire une projection de l’immigration, musulmane pour sa plus grande part, immigration de peuplement qui remplace progressivement une civilisation par une autre. Le constat est que c’est bien par le ventre des femmes que la charia imposera un nouveau mode de vie aux européens, l’immigration n’est qu’un apport et le complément nécessaire pour conforter « l’islamisation » des jeunes générations. 

J’ai eu l’occasion de développer le raisonnement, d’énumérer les sources de renseignement et de démontrer l’importance primordiale du taux de fécondité dans des articles précédents. Ceci m’a permis d’aboutir aux résultats suivants : en 2055 le nombre d’immigrés sera égal à la population de souche, en 2080 le nombre de musulmans dépassera la population de souche. Les hypothèses de travail sont conformes aux données dont on peut disposer actuellement et supposent bien sûr que l’évolution actuelle des taux différenciés de fécondité se maintienne ainsi que le solde d’immigration. Étant donné que la civilisation européenne pratique la contraception, l’avortement, le mariage gay, toutes choses ignorées par les pays d’Afrique et plus généralement en développement, on ne peut craindre qu’une aggravation de la dépopulation de notre civilisation.

Si nous ne changeons rien, ou si des évènements imprévisibles ne viennent modifier fondamentalement les calculs prévisionnels, l’avenir de notre civilisation est borné à quelques décennies. L’étude de l’Islam dans tous les pays du monde montre qu’à 30% de musulmans, la charia s’impose aux lois nationales, c’est pour 2055… dans quarante ans soit deux générations. Aujourd’hui le prénom le plus donné aux enfants dans les maternités, c’est… Mohammed. Concluez vous-mêmes.


Comme pour les retraites on peut se désolidariser de l’avenir de nos enfants 

Mais n’est-ce pas respecter nos ancêtres que de lutter comme eux 

Pour la survie d’une civilisation en voie de disparition ? 

Claude Trouvé 
Coordonnateur MPF du Languedoc-Roussillon